Categories Interviews Nashville News Séries TV

Interview d’Hayden pour Parade

Bonsoir à tous! À l’approche du retour de Nashville, notre Hayden Panettiere a donné une interview au website Parade. Je vous ai traduis l’article où Hayden parle de la série mais partage aussi des informations sur sa vie personnelle!

texte original | traduction: © Hayden Panettiere France

Vous avez très probablement vu Hayden Panettiere à plusieurs reprises, que ce soit dans ces premiers rôles dans les soaps One Life to Live et Guiding Light, en tant que Maddie dans Ally McBeal, en tant que la plus jeune des sœurs dans Remember the Titans et en tant que la cheerleader Claire Bennett dans Heroes. Mais aujourd’hui, à 27 ans, l’actrice est connue pour jouer la méchante chanteuse de country Juliette Barnes dans le drama country Nashville, qui fait le passage de ABC à CMT avec un « two-hour premiere » le jeudi 5 janvier à 21h (Vous pouvez aussi regarder le « 1-hour sneak peek » le 15 décembre). Le cliffhanger de fin de saison a laissé les fans en suspend lorsque l’avion de Juliette a disparu et l’avenir de la série était encore incertain.
Qu’est-ce qui est en réserve pour Juliette cette saison ? Juliette traverse une expérience traumatisante, ce qui fait naître chez elle une nouvelle volonté et une nouvelle passion. Elle débute un voyage introspectif sous un angle que l’on n’avait jamais vu et qu’on ne s’attendait pas venant d’elle. La transition qu’elle décide de faire est celle qui fait appel à beaucoup de courage. Elle est au courant que le public peut soit aimer ou détester la nouvelle « elle ».
La méchante résidente de Nashville deviendrait-elle gentille ? Quelle Juliette est plus drôle à jouer ? C’est toujours plus amusant de jouer la méchante. Mais si tout est sombre et rien n’est lumineux, alors tu peux commencer à détester un personnage. C’est important qu’un personnage soit multidimensionnel, car c’est comme ça que sont vraiment les gens –c’est ce qui nous rend intéressants. Si Juliette n’avait pas ses moments salvateurs, elle pourrait facilement devenir fade et détestable. Mais je dois dire que jouer la méchante est un bonheur.
Les fans passionnés de la série ont joué un rôle énorme dans le retour de la série. Qu’est-ce que ça fait ? Tu peux être nominé et/ou gagner différents prix pour différentes raisons, mais il y a quelque chose de particulièrement touchant lorsque ce sont les fans qui sont juges. Maintenant plus que jamais, je vois que nous en tant qu’artistes avons besoin d’eux plus qu’ils n’ont besoin de nous. Être témoin de nos fans ramenant Nashville d’entre les morts a été un moment très fier et humble pour moi. Nous sommes tous très reconnaissants.
Tu (et le reste du cast) as déménagé à Nashville lorsque la série a débuté le tournage en 2012. Te considères-tu à la maison ? Lorsque je suis arrivée la première fois, je me souviens avoir eu quelques problèmes à considérer un endroit étranger comme ma maison. J’avais 22 ans, je n’étais pas encore maman et je n’avais à répondre de rien. Ma vie se résumait à m’amuser, m’explorer et rencontrer de nouvelles personnes. C’était rempli de nuits tardives, de la bonne musique et j’essayais de savoir où je me situais ici à Nashville. Par la suite, j’ai vécu une grossesse et j’ai découvert qui étaient mes vrais amis, ceux qui allaient rester et m’apporter du soutien. Je dirais juste que le résultat a plutôt été minimaliste. Rester en bonne santé, avoir des bonnes nuits de sommeils et trouver des parcs et la nature sont devenus ma vie. Maintenant, je suis la mère d’une fille de deux ans (Kaya Evdokia Klitschko avec le boxeur ukrainien Wladimir Klitschko), j’ai trouvé ici mon groupe d’amis solides, loyaux et de longues dates et je me suis installée dans une belle routine. Ne vous méprenez pas, c’est toujours un bonheur. Ma vie et qui je suis ont simplement évolué d’une très belle manière. En fait, Nashville est donc ma première maison.
Il y a eu tellement de guest-stars dans la série. Est-ce que certains sortent du lot ? Nous avons tous eu le plaisir de travailler avec d’incroyables artistes qui s’étalent sur plus que de musique country –tout le monde de Brad Paisley à Elton John. Même Michelle Obama a fait son apparition. Ils ont tous été merveilleusement terre à terre, mais je dois dire que travailler avec Steven Tyler et chanter un duo sur l’une de mes chansons préférées, « Crazy », avec lui a été un moment brillant pour moi. Il est l’une des personnes les plus gentilles et authentiques que j’ai eu la chance de rencontrer. Il est le parfait exemple de quelqu’un qui n’a pas été touché par le succès et qui est resté fidèle à lui-même.
Tu as eu ta propre carrière musicale. Est-ce que faire partie de la série a réveillé un désir de faire de la musique en solo ? En effet mais jongler entre ma charge de travail et être maman en ce moment, c’est beaucoup. J’ai compris où sont mes limites à travers les années, et la musique est un pont que je pourrais avoir envie de traverser lorsque je pourrais totalement m’y dédier.
Comment étaientt les dimanches pour toi étant petite ? En grandissant (à Palisades, New-York), je vivais à côté d’une église, donc mes parents nous y conduisaient le plus souvent possible, surtout pendant les vacances. Mes souvenirs les plus vifs consistent à regarder des matchs de footballs avec ma famille et leurs amis. Allez les Jets !
À quoi ressemble un dimanche typique ces derniers temps ? Mes dimanches se résument à me préparer pour une longue semaine de travail. Je ne peux pas dire que quoique ce soit est typique ou dans la norme maintenant que je suis mère d’une fille de deux ans. Elle met ses mains partout, et mon travail le plus important est de la garder en vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.